On reparle de Flock

Je vois que depuis le mois de décembre, on reparle pas mal de Flock, notamment parce qu’il est controversé. Je vous rappelle que ce navigateur est un Firefox modifié pour offrir d’emblée des fonctionnalités ’sociales’ : rédaction de blog, signets collaboratifs, accès facilité à flickr…

Après l’avoir essayé, j’avais fait la même constatation que beaucoup : c’est intéressant, mais un peu limité, notamment parce que toutes les extensions de Firefox ne fonctionnent pas avec Flock (et en particulier, pas celles que j’utilise habituellement…). C’est toujours le problème des ces solutions toutes prêtes (que ce soit pour les systèmes d’exploitation, pour les navigateurs web ou pour n’importe quoi d’autre) : c’est facile au début parce que tout marche tout de suite, mais le jour où l’on veut modifier ou ajouter quelque chose, ça devient un enfer…

Je ne veux pas dire que Flock soit un enfer, je l’ai peu testé et surtout, il était alors (et il est toujours) dans une version ‘developer preview’ qui laisse penser qu’il va singulièrement s’améliorer à l’avenir.

Un des développeurs de cet outil a exposé le projet qui le sous-tend :
Revving a classic cliché at FactoryCity

Par ailleurs, Jeremy Chone a également écrit un billet sur cette question.

Ces discussions me rappellent une conversation que j’ai eu souvent avec Antoine Bidegain sur l’ergonomie des applications et l’impact d’une solution toute prête sur l’utilisation d’un produit.

Je pense que des produits ’spécial débutants’ ne font qu’accroître la fracture entre ceux qui savent et les autres : bien sûr, si l’utilisateur débutant a un outil qui fait tout ce dont il a besoin d’emblée, il est satisfait, mais il risque de ne jamais avoir une utilisation experte de l’informatique, faute d’outil adéquat. En revanche, s’il utilise le même outil que l’expert, mais dans une version qui le rend plus facile à utiliser (avec moins d’options, avec des systèmes pour l’aider…), il pourra, petit à petit et à son propre rythme, apprendre davantage et utiliser mieux les outils dont il dispose.

Dans cette perspective, même si Flock me semble être un très bel outil, en particulier parce qu’il pose le problème du ‘navigateur web social’ (le ‘web 2.0 browser’ en quelque sorte ;-) ), je ne suis pas sûr que je le conseillerais, au moins dans son état actuel, à ma mère ou à un autre utilisateur débutant…

tags technorati: , , ,
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s