Cheatsheet Symfony

Créer un projet

– Créer répertoire

– Dans le répertoire, lancer :

symfony init-project nom_projet

– Dans ce répertoire, créer un fichier .htaccess :

php_value magic_quotes_gpc 0

– Donner au serveur apache la permission d’écrire dans le répertoire cache

– Il faut créer une application :

symfony init-app nom_app

– Création de la bdd

– Modifier fichier config/databases.yml en mettant les bonnes données pour la bdd :

dsn: mysql://symfony_user:symfony_password@localhost/symfony

et en enlevant les # en début de lignes.

– Modifier config/propel.ini

– Création du schéma de la base

symfony propel-build-schema

– Génération du modèle :

symfony propel-build-model

Faire en sorte que des noms signifiants apparaissent pour les objets correspondant à des clés externes

Il faut que la méthode toString() soit implémentée pour les classes concernées

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s