Le catalogue de ma bibliothèque…

J’adore les livres, les vrais livres, ceux en papier. J’ai envie d’en lire, j’ai envie d’en posséder, j’ai envie d’en toucher et j’ai envie de passer du temps dans ma bibliothèque, en particulier en ce moment.

Cela m’amène à fréquenter beaucoup le site d’Amazon, à lire des dizaines de blogs qui parlent de livres, de bibliophilie ou de lecture, mais aussi à vouloir faire un catalogue de mes livres. J’avais, naguère, évoqué sur ce blog le site LibraryThing pour cela, sans suffisamment prêter attention au fait que le compte gratuit ne permet pas d’insérer plus de 200 livres, autant dire rien…

[Entre le moment où ce billet a été écrit sur mon moleskine et le moment où il est dactylographié (n’est-ce pas un mot exquis ?), il s’est écoulé plusieurs semaines le contenu de ce billet a changé. Dans sa première version, il continuait ainsi : “et pour le dire comme je le pense, je ne suis pas disposé, au moins pour le moment, à payer ce service (je ne conteste pas qu’il soit légitime pour le créateur de ce site d’être rémunéré, je dis simplement que s’il n’est pas possible de profiter gratuitement d’un tel service, je préfère m’en passer, dans l’état actuel des choses”.

La nouvelle version est la suivante :]

J’expliquais dans ce billet pourquoi je n’étais pas disposé à payer pour ce service et comment j’en étais venu à tester d’autres services, dont la plupart ne m’avaient pas satisfait, et à choisir d’utiliser Listal. Je détaillais ensuite la procédure que j’envisageais d’adopter pour cataloguer mes livres avec Listal, que je peux résumer ainsi :

– Lecture des codes barres des livres ;

– Recherche du livre dans la base d’Amazon ;

– Importation des informations concernant le livre dans Listal.

Le code barre des livres (pour ceux qui en ont un) correspond à leur ISBN et permet donc de les identifier de façon assez précise.

J’ai fait quelques tests avec une petite application en Flash qui permet de lire des codes barres avec une webcam, avec l’API d’Amazon (ces derniers tests m’ont permis de comprendre pourquoi Listal ne recherche des livres que sur amazon.com et amazon.co.uk : la recherche par ISBN n’est pas possible, dans la version actuelle de l’API, sur les autres sites d’Amazon et notamment sur amazon.fr, même si cette possibilité existe avec des versions plus anciennes), avec les fonctionnalités d’importation de Listal…

Au final, ces tests ont révélé que cette solution serait trop compliquée : la lecture des codes barres, outre quelques petits bugs qui se sont révélés, est difficile et longue. L’utilisation de l’API d’Amazon ne permet pas de rechercher les ISBN sur le site français et l’importation dans Listal est malaisée (il n’est possible d’importer que des fichiers XML produits par l’application Mac de gestion de bibliothèque personnelle Delicious library, format qui n’est documenté nulle part).

Je suis donc retourné voir LibraryThing (d’ailleurs en partie pour préciser le nombre maximal de livres qu’on peut ajouter avec le compte gratuit) et, sur un coup de tête, j’ai pris un abonnement payant pour ce service (25 $ pour un abonnement à vie et, je l’ignorais, 25 $ représentent beaucoup moins que 25 € par les temps qui courent). Ici, l’importation est beaucoup plus simple : je peux téléverser un fichier texte contenant des ISBN, qui sont ajoutés automatiquement à ma bibliothèque (en utilisant amazon.fr qui reste une base à peu près inépuisable pour les livres en français).

J’avais aussi envisagé d’écrire quelques lignes de PHP pour saisir rapidement les ISBN et les inscrire dans un fichier texte, mais j’ai soudain songé que l’application qui permet de saisir un ISBN, puis de presser la touche “Entrée” avant d’en saisir un autre et finalement d’enregistrer tout cela dans un fichier texte, cette application, dis-je, existe déjà et elle s’appelle un éditeur de textes…

Je vais donc occuper une partie de mes congés (qui commencent demain soir) à saisir les livres de ma bibliothèque dans Notepad++ avant de les embougler dans LibraryThing… ce qui est assez différent du scénario initial. Je ne donne pas, pour le moment, l’adresse de ma bibliothèque sur LT, j’attends qu’elle soit plus à jour, mais les petits malins réussiront bien à la trouver.

En outre, je viens de découvrir chez Virginie Clayssen un autre service du même genre qui s’appelle Babelio et qui est nativement francophone, semble-t-il (LT est traduit en français, entre autres langues). Cependant, comme ce service repose sur le même business model que LT, je n’ai pas l’intention de reprendre un autre abonnement à vie (surtout que sur Babelio, il est à 30 €, soit presque le double de ce qu’il est sur LT). Cependant, je le testerai et, toujours fidèle à ma mission d’information de mes lecteurs, je vous dirai ce que j’en pense. ;-)

tags technorati: , , , ,
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s